Comment faire un anti-mousse naturel ?

Comment faire un anti-mousse naturel ?

      Notices d'utilisation    0 personne(s) ont réagi à ce sujet

Anti mousse naturel

Pourquoi la mousse apparaît sur la toiture, le mur et la terrasse de votre maison ?

Si on les désigne sous le terme générique de mousse, les organismes qui apparaissent sur les toitures et façades sont plus précisément de la famille du lichen, de l’algue et différentes mousses. Les variétés varient selon l’environnement et les éléments qui s’accrochent à vos murs. Pour apparaître, la mousse a en effet besoin de se nourrir et le vent apporte souvent ce dont elle a besoin. Ses germes peuvent aussi être présents dans l’eau de pluie et votre gazon. Ils se déposent lorsque vous nettoyez un sol ou un objet proche de votre maison et que vous marchez sur votre terrasse, notamment après être allé au jardin. Suivant les régions, la croissance peut-être plus ou moins rapide et trouver l’astuce pour éradiquer les mousses plus ou moins difficile.

Combattre la mousse à long terme : un combat difficile

La seule façon d’éradiquer le lichen définitivement serait de passer le produit de nettoyage, puis d’éviter que toutes formes d’élément favorisant la croissance ne se déposent sur votre mur, toit ou terrasse, mais aussi, de ne plus avoir de gazon, ni de jardin et de marcher sur un sol désinfecté avant de monter sur votre terrasse. C’est naturellement impossible, la solution consiste donc à traiter préventivement un jour de beau temps contre la stagnation de l’eau et à isoler la surface des dépôts. La meilleure arme est l’entretien et un traitement préventif tous les 2 ou 3 ans avec une base hydrophile et un anti mousse naturel. De cette façon, vous réduirez sensiblement les coûts et maximiserez les résultats. Si un traitement est nécessaire, il faut veiller à bien éradiquer tous les départs de mousses et tous les résidus, car, à l’instar des champignons, ces dernières se développent en réseau. Aussi, brosser une partie de la maison à l’eau un jour, puis attendre quelques mois avant de traiter au produit ne résoudra rien et aura même pour effet néfaste d’étendre le réseau ou de le transférer à votre gazon ou pelouse et au jardin.

Les méthodes d’élimination

Un des remèdes de grand-mère courant pour traiter les mousses sur la terrasse est l’utilisation d’eau de Javel. Celle-ci est à proscrire autant pour :

  • La pollution du sol et ses effets néfastes sur la pelouse et le jardin
  • Son effet limité à quelques jours
  • Le fait que cela dissout la protection naturelle des tuiles contre les éléments

</p>

Une solution intermédiaire et biodégradable pour l’entretien

La solution intermédiaire et pérenne est d’utiliser un produit spécialisé biodégradable. Son coût ne sera pas plus élevé que celui de l’eau de Javel et son action durable dans le temps. Un anti mousse à base d’ammonium quaternaire biodégradable s’attaquera au lichen en profondeur, en éliminant les réseaux. Il peut aussi être utilisé sur un sol ou une terrasse. Attention, car il est nocif pour votre jardin et votre gazon.

Un anti mousse naturel

Il existe également une solution 100 % naturelle pour faire soi-même son anti mousse. L’astuce réside dans l’achat de citron ! L’acide citrique est en effet un produit efficace contre la mousse et le lichen. Comme les produits à bas d’ammonium, il assèche la plante et mène à sa disparition

Utiliser un anti mousse naturel

La préparation du produit

Dans un seau d’une vingtaine de litres d’eau, ajouter :

  • 6 grandes cuillères d’acide citrique ou de jus de citron pressé
  • 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 4 grandes cuillères d’huile d’origine végétale
  • 2 grandes cuillères de bicabornate de soude

Pour favoriser le mélange, l’astuce est de verser de l’eau tiède dans le seau. </p>

La méthode d’utilisation

Le protocole d’utilisation dépend de la concentration de la mousse et du lichen sur le sol. Si celle-ci est trop forte, l’astuce est de brosser le toit ou la terrasse le même jour. Veillé cependant à traiter aussitôt pour que les résidus ne forment pas un nouveau réseau. Ensuite, il faut prévoir environ deux jours de beau temps pour que le produit ait le temps de sécher et de faire son effet. Évitez également un jour de grand vent ou trop chaud pour diminuer les risques d’évaporation. Le résultat ne sera pas visible le jour même. Il faut parfois attendre 6 mois que le soleil et le vent terminent de désagréger les mousses. Un entretien régulier permet de diminuer la quantité de produit nécessaire et de préserver votre gazon et votre jardin quand la pulvérisation les touche.

Traiter avec le pulvérisateur EcoJet

La qualité de la pulvérisation est l’astuce principale pour obtenir un bon traitement. Le pulvérisateur EcoJet est l’outil le plus efficace. Il permet en effet d’atteindre des endroits éloignés ou cachés grâce à son jet puissant et concentré.

Les précautions d’emploi du produit

Tout comme l’ammonium, votre anti mousse naturel est un biocide qui agit également sur les végétaux. Il faut donc éviter que celui-ci entre en contact avec votre pelouse ou votre jardin. L’astuce est de pulvériser très finement et d’éviter les jours avec trop de vent, votre gazon sera ainsi préservé. Côté équipement, il est conseillé de porter des gants et des lunettes.

personne(s) ont réagi à ce sujet

Identifiez-vous pour laisser un commentaire